Durabilité

Regardez notre vidéo
Que font les grands industriels pour la durabilité? Pourquoi les petits bâteaux sont  toujours meilleurs.
Les subventions: la folie des économistes Le consommateur et la pêche durable
Les gouvernements et les allocations de pêche L'approche de “l'image complète”
Le système de MSC
Un ou deux mots sur la pêche à la ligne

Trouvez notre rapport complet ici

1. Que font les grands industriels pour la durabilité?

Notre vidéo Terre Mer Homme montre jusqu'où la durabilité devrait aller.
 
A notre avis, les grands industriels ne vont pas assez loin dans leur démarche. Des définitions de durabilité un peu imprécises nuisent aux petits bateaux et aux petites communautés de pêche locales car l'histoire et le contexte ne sont pas considérés. Les petits bateaux perdent du teraain au profit des industriels même si les petits utilisent de meilleures méthodes de pêche.


Nos choix

 

2. Les subventions

Les subventions sont censées entraîner une croissance économique. Toutefois, les subventions dans le domaine de la pêche ont des effet pervers : elles provoquent des surcaspacités et de la sur pêche. La destruction de stocks de poissons signifie qu'il faudra faire de plus en plus d'effort pour bien pêcher. Ceci augmentera les coûts et entraînera le besoin d'autres subventions. C'est une tactique et un cercle vicieux utilisés par certains actueurs industriels depuis trop longtemps.

Nos choix

 

3. Les gouvernements et les allocations de pêche

Trop souvent les gouvernements et les systèmes d'allocation favorisent les intérêts des grandes sociétés de pêche et / ou de spéculateurs. Les droits de pêche peuvent être littéralement achétes et revendus comme de simples articles de commerce. Nous pensons qu'il n'est pas normal du tout de procéder ainsi.
 

Nos choix

 

4. Le mouvement en faveur du poisson

Un mouvement pour la préservation des poissons

Les actions des individus, des industriels et du gouvernement sont essentielles pour se diriger vers une pêche durable. Le fait que beaucoup aient pris position ces dernières années a déjà eu un grand effet. Il faut continuer !


Nos choix


 

5. Un ou deux mots sur la pêche à la ligne

L'utilisation de méthodes sélectives garantit d'éviter des déchets rejets de poisson, à la fois de juvéniles poissons de l'espèce ciblée et de prises accessoires d'autres espèces ainsi que des mammifères, our encore de tortues et requins. La pêche à la ligne est la méthode la plus sélective pour la pêche du thon. Mais “pêché à la ligne” n'est pas toujours un garantie absolue de durabilité... Il est important de regarder les méthodes de pêche espèce par espèce et parfois zone par zone afin de s'assurer de leur impact et de leurs impacts.  
 
Nos choix


 

6. Priorité aux petits bateaux: pourquoi ils sont toujours meilleurs.
Généralement, les petits bateaux pêchent près de la zone dont sont originaires les pêcheurs. Ceci implique plus de profit et des profits qui bénéficient aux communautés locales. Bien souvent, un petit bateau ne pêche pas de façon illégale et respecte ses employés. Il utilise du matériel sélectif afin de pêcher l'espèce visée avec un minimum de prises accessoires, sans mettre des espèces menacées en danger et sans détruire le fond de la mer, les bancs de coraux ou la flore et la faune.

Nos choix


 

7. Le consommateur et la durabilité du poisson
Suite aux mouvements citoyens et une vraie prise de conscience des menaces pesant sur les océans, la volonté d'acheter plus de poisson « durable » a augmenté. Cependant, il n'est pas facile de faire des choix informés sans chercher en permanence des informations sur les marques ou les espèces elles-mêmes. Beaucoup de consommateurs s'orientent alors avec des logos dans l'idée de faire ainsi le bon choix, mais beaucoup de ces logos ne donnent pas une image complète… Mieux vaut faire confiance à des producteurs soucieux d’éthique, qui connaissent et choisissent tous leurs partenaires et font des choix qu’ils sont capables de défendre !

Nos choix

 

8. Une nécessaire approche globale

Pour atteindre une vraie durabilité, il faut un peu plus que les efforts solitaires de quelques acteurs. Il faut un effort collectif qui intègre tous les individus, du consommateur aux hommes d'affaires en passant par les producteurs et les gouvernements. L'action doit aller plus loin que des changements superficiels et des solutions rapides !  

Nos choix


 


9. MSC

Le système de certification MSC est un système très professionnel avec une structure très forte conforme aux standards ISEAL. Toutefois, la certification coûte très cher et ce sont par conséquent surtout les grands acteurs industriels qui profitent de ce logo. Des bateaux locaux aux pratiques bien plus durables ne sont souvent pas certifiés.

Le système MSC ne signifie pas que le poisson est actuellement pêché de façon durable, mais qu'il le sera dans l'avenir. Il ne questionne pas non plus les méthodes utilisées. De ce fait, la présence de ce logo n’est pas une garantie de respect de tous les critères de durabilité.


Nos choix



 
© Copyright 2018 Organico Real Foods Ltd - Fish 4 EverWeb Design By Toolkit Websites